Total annonce une nouvelle hausse des prix du carburant
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.      En savoir plus    

Ils parlent de nous

ReviserSaVoiture.com dans les médias

Partager cet article
12 juillet 2011
Hausse du prix des carburants : la polémique !

 

Tandis que les vacances commencent tout juste, la nouvelle ne pouvait pas plus mal tomber. Encore une augmentation du prix de l’essence. De 1 à 4 centimes ! C’est le patron de Total, Christophe de Margerie, qui l’a annoncé lundi sur Europe1, tout en indiquant que les prix deviendraient plus élevés « sur le long terme ». Retour sur la naissance d’un scandale…

 



 

« S’habituer » à la hausse du prix de l’essence

Alors que le patron de Total fait cette déclaration sur Europe 1, les relevés de la Direction Générale de l’Energie et du Climat (DGEC) tombent dans la foulée. Le prix de l’essence augmente d’environ deux centimes. Le gazole, carburant le plus vendu dans l’hexagone, s’échange à 1,3061 euro le litre contre 1,2854 la semaine précédente. Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que la pilule a du mal à passer. Surtout quand l’information d’une hausse du carburant sur le long terme sort de la bouche du dirigeant d’une société ayant réalisé en 2010 près de 10 milliards d’euros de bénéfices… De son côté, Christophe de Margerie affirme que les hausses du prix du pétrole rendent inévitables une répercussion sur les prix à la pompe…


total-annonce-la-hausse-du-carburant

 

Virulentes réactions à gauche…

Pour la candidate aux primaires du PS, Ségolène Royal, interrogée sur RMC, les propos du patron de Total sont mensongers. Elle regrette ainsi un système toujours en défaveur du consommateur et remarque que « lorsque le prix du brut baisse à la production, cette baisse n’est pas répercutée pour le consommateur ». Un de ses adversaires aux primaires, François Hollande, est lui encore plus catégorique. Il plaide pour que le « gouvernement puisse bloquer la marge distributeur pendant cette période estivale ».

 

Le Premier ministre tente des explications…

Devant une polémique qui tend à s’emballer, et ce spécialement sur le terrain médiatique, c’est le Premier ministre, François Fillon, qui est monté au créneau, en défendant la position du groupe pétrolier français. Sur Europe 1, il a déclaré que les hausses du prix de l’essence ne « vont pas être plus fortes que les hausses du prix du pétrole ». Avant d’ajouter, avec un brin de fatalité : « La France n’a pas de pétrole. L’essence et le gaz vont continuer d’augmenter parce que la ressource est rare ». Des explications qui ne peuvent absolument pas satisfaire des automobilistes qui voient leur budget carburant augmenter inexorablement au fil des ans. Une hausse contre laquelle ils ne peuvent rien faire, sinon s’exaspérer que ceux qui en soient à l’origine sont des groupes pétroliers engrangeant des bénéfices se comptant en milliards d’euros…



Et vous, qu'en pensez-vous ?

 



Tags : total annonce l'augmentation du carburant, discours PDG total augmentation essence, Christophe de Margerie

 

Partager cet article
Publicité

Tous les articles

2013
2012
2011
2010
2009

Rechercher une promo

Je recherche
Pour mon véhicule
A proximité de
Publicité