Les biocarburants tout savoir sur les avantages, les règlementations
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.      En savoir plus    

Ils parlent de nous

ReviserSaVoiture.com dans les médias

Partager cet article
19 avril 2011
Zoom sur les biocarburants

L’Etat souhaite que les véhicules automobiles aient de plus en plus recours aux biocarburants. Mais qui sont-ils ? Comment sont-ils réglementés ? Représentent-ils l’avenir pour nos automobiles ?
 



Qu’est-ce qu’un biocarburant ?

Adaptés aux moteurs de voiture, les biocarburants sont issus de la biomasse et se substituent, pour partie, aux carburants pétroliers. Ils représentent une source d’énergie considérée comme plus propre. En matière de biomasses, il convient d’évoquer les biocarburants issus des matières végétales (huile de tournesol, colza, betteraves…) et ceux issus des matières animales. Ces matières sont transformées en usine pour donner notamment l’éthanol et l’huile végétale. Si l’éthanol provient du blé et correspond à l’essence, l’huile végétale est issue du tournesol et s’apparente au gazoil.

La plupart des moteurs sont basés sur un système de bicarburation comportant deux réservoirs.


biocarburant-1

L’intérêt des biocarburants pour l’environnement

D’un point de vue environnemental, le biocarburant possède comme principal avantage d’être renouvelable. D’autre part, il est prouvé que son utilisation limite l’effet de serre. Pourquoi donc n’est-il pas généralisé sur les véhicules automobiles ? En raison de l’impossibilité de produire ces biocarburants à grande échelle, qui supposent énormément de matières végétales… Pour autant, la perspective de voir fondre, dans les années qui arrivent, les réserves d’énergie fossile (principalement le pétrole) devrait populariser cette nouvelle source d’énergie pour les moteurs.

Reconnu en France, le biocarburant E85 est constitué à 85% d’éthanol et à 15% d’essence classique. Le problème est que, malgré l’existence de voitures accueillant ce type de carburant, les pompes à essence le proposant sont peu nombreuses. D’autant que jusqu’à peu, l’E85 était interdit en France. Alors que cette interdiction est levée, sous l’impulsion de l’ancien ministre de l’Environnement, Jean-Louis Borloo, il faut signaler que la consommation d’essence est plus élevée que pour un carburant classique… Mais si c’est meilleur pour la planète !






Tag : biocarburant, voiture verte, carburant écologique

Partager cet article
Publicité

Tous les articles

2013
2012
2011
2010
2009

Rechercher une promo

Je recherche
Pour mon véhicule
A proximité de
Publicité