Industrie automobile au Japon : bilan quelques mois après le séisme

Ils parlent de nous

ReviserSaVoiture.com dans les médias

Partager cet article
15 juin 2011
L'industrie automobile japonaise après le séisme

Le 15 juin 2011

Le tsunami suivi de l’incident nucléaire de Fukushima ont provoqué de graves problèmes dans l’économie japonaise. Quelques mois plus tard, on se rend compte que certains secteurs sont plus affectés que d’autres. Mais qu’en est-il exactement de l’industrie automobile nippone ?




L’exemple symptomatique de Toyota

Le constructeur automobile japonais concentre la majorité de ses usines de production au Japon. En conséquence, il a été heurté de plein fouet par la catastrophe ayant frappé le Nord-Est du pays. Une catastrophe qui a endommagé les usines de nombreux fournisseurs de Toyota, comme celle d’autres constructeurs.

Depuis lors, la production automobile peine à retrouver son rythme d’avant tsunami, en raison notamment d’une pénurie des composants. Alors que Toyota affichait, au niveau mondial, une santé commerciale de fer, ce séisme et cet accident nucléaire ont indirectement permis à ses concurrents de prendre les devants.

industrie-automobile-japon

Les ventes d’automobiles en chute libre en mai

Pour autant, pas d’alarmisme trop aigu. Les constructeurs automobiles nippons semblent s’être remobilisés plus vite que prévus, notamment sur le plan de la production, et ce même si rien n’est encore idéal. En témoigne l’exemple de Toyota qui prévoit de retrouver en juin un niveau de production équivalent à 90% de la production avant séisme. Il est possible de considérer qu’une augmentation de la production soit le moteur d’une nouvelle consommation.

Car c’est bien là le nerf de la guerre et ce qui inquiète les constructeurs : la dégringolade de la consommation. Ainsi, les ventes d’automobiles japonaises ont reculé de plus de 30% en mai 2011. Ce niveau de consommation est le plus faible jamais observé pour le mois de mai au Japon et ce depuis 1968.

Il s’agit ici du neuvième mois de recul consécutif des ventes de nouveaux véhicules. Par rapport à l’année précédente où les ventes avaient atteint en mai un total de 142 154 véhicules, ce mois de mai 2011 accuse une baisse d’environ 37,8%.



Tags : industrie automobile japonaise après le tsunami



Partager cet article
Publicité

Tous les articles

2013
2012
2011
2010
2009

Rechercher une promo

Je recherche
Pour mon véhicule
A proximité de
Publicité