Le tuning automobile et ses obligations administratives

Ils parlent de nous

ReviserSaVoiture.com dans les médias

Partager cet article
18 avril 2011
Le tuning auto et ses obligations administratives

Le tuning automobile a le vent en poupe. Personnaliser sa voiture est une activité que beaucoup affectionnent, puisque c’est le moyen de transformer l’allure d’un véhicule, à l’origine classique, pour en faire un véritable exemplaire unique. Mais attention ! Les contraintes administratives sont nombreuses, et il convient de bien connaître la législation en la matière.
 



Les points de contrôle Tuning

Lorsque vous procédez à des travaux sur votre véhicule entraînant la modification de caractéristiques techniques tels qu’apparaissant sur la carte grise ou la fiche descriptive, vous devez réaliser une nouvelle homologation auprès de l’Administration. Ces modifications, visées par l’article R321-16 du Code la Route en tant que « transformations notables », concernent les éléments suivants : filtre à air et échappement, constitution du châssis, poids et charge par essieu, empattement, voies et porte-faux avant et arrière, suspension, jantes et pneumatiques, direction, freins, éclairage, nombre de portes, moteur…

tuning-voiture

En règle avec l’administration

L’organisme chargé d’attester de la conformité des véhicules à la règlementation nationale est la DRIRE (Direction régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement). Ce contrôle est appelé la "réception à titre isolé" (RTI), vérifiant les véhicules de série sur lesquels des transformations notables ont été effectuées.

Sur quels points porte ce contrôle ? En clair, la voiture doit garantir toutes les normes de sécurité, pour les passagers comme pour celles des autres usagers de la route.

Pour toutes modifications techniques, le particulier procédant au tuning de son automobile doit montrer un certain niveau technique, notamment lorsqu’il s’agira de passer les test post-opération. A noter que ces tests peuvent parfois être très onéreux, tandis qu’ils constituent un passage obligatoire pour se voir accorder une autorisation RTI. Sans cette homologation, vous n’êtes pas autorisés à circuler sur le réseau routier.

Mais ces homologations ne concernent pas toutes les modifications que vous pouvez réaliser. Ainsi, pour vous n’avez pas à vous soucier de l’aspect administratif lorsque vous intervenez sur les éléments suivants :
accessoires de l’habitacle, éléments de confort, systèmes de sonorisation…




Tag : voiture tuning, administratif tuning, tuning automobile

Partager cet article
Publicité

Tous les articles

2013
2012
2011
2010
2009

Rechercher une promo

Je recherche
Pour mon véhicule
A proximité de
Publicité