Des amendes pour les voiture trop polluantes
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.      En savoir plus    

Ils parlent de nous

ReviserSaVoiture.com dans les médias

Partager cet article
15 juillet 2011
Bientôt des amendes pour les véhicules trop polluants ?

La lutte contre les véhicules polluants est peut-être en passe de gravir un nouvel échelon. En effet, il se pourrait bien que les automobiles les moins propres ne puissent bientôt plus circuler en toute impunité. Le Conseil National de l’Air (CNA) a annoncé une série de mesure visant les véhicules les plus polluants. Ces mesures sont destinées à s’appliquer aux futures zones réglementées (les ZAPA – Zones d’Actions Prioritaires pour l’Air).




Il faut pointer le fait que ces mesures de lutte contre les voiture polluantes vont faire l’objet d’une expérimentation pendant trois ans. Cette expérimentation va se dérouler dans huit grandes villes françaises, à savoir Paris, Clermont-Ferrand, Lyon, Nice, Grenoble, Aix-en-Provence, Bordeaux et Saint-Denis.

Que risquent les automobiles polluantes?

 A partir du moment où un véhicule considéré comme polluant circulera dans une zone ZAPA, il s’exposera à des amendes pouvant aller de 68 euros pour un véhicule léger à 135 euros pour un poids-lourds. A noter que seuls les véhicules de secours et les voitures de police pourront passer entre les mailles de ce dispositif.

voitures-polluantes-en-ville-cible-des-amendes

Selon quels critères les véhicules seront classés ?

Pour déterminer quels véhicules seront interdits à la circulation dans les ZAPA, les autorités ont décidé de classer les voitures en quatre catégories et cela en fonction de leur niveau de pollution (rejets polluants, émission de gaz à effet de serre, etc…). Par ailleurs, une cinquième catégorie sera réservée aux véhicules respectant la norme Euro 5.

D’autres mesures seront mises en place dans le cadre de cette expérimentation. Ainsi, lors de la survenance de pics de pollution, les préfets pourront de manière temporaire proscrire la circulation de certains véhicules ou encore limiter la vitesse sur les routes.

Le but de cette expérimentation est d’améliorer la qualité de l’air, bien sûr, mais aussi de répondre à des exigences fixées en la matière par les instances européennes. En tout cas, pour la ministre de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, l’amélioration de la qualité de l’air constitue un « enjeu de santé publique ».





Tags : amende voiture polluante, pollution en ville, contravention pollution, écologie



Partager cet article
Publicité

Tous les articles

2013
2012
2011
2010
2009

Rechercher une promo

Je recherche
Pour mon véhicule
A proximité de
Publicité