Assurance auto : comment calculer le bonus malus ?
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.      En savoir plus    

Ils parlent de nous

ReviserSaVoiture.com dans les médias

Partager cet article
21 avril 2011
Le calcul du bonus malus

Avec le système du bonus-malus, une des nombreuses exceptions françaises, l’automobiliste a parfois du mal à s’y retrouver et cela peut devenir pour lui une véritable angoisse. Pourtant, ce système est plutôt simple : le bon conducteur voit sa cotisation d’assurance se réduire chaque année lorsque le moins bon conducteur verra au contraire sa cotisation devenir plus chère.

 




Le bonus malus a été dans le viseur des instances européennes qui envisageaient sa suppression. Pourtant, force est de constater que ce système est toujours en vigueur en France.

Mais comment cela fonctionne-t-il ?

Lorsqu’il réalise ses calculs, l’assureur tient compte de tous les sinistres dont vous avez été responsable pendant l’année qui précède de deux mois l’échéance annuelle du contrat. La méthode de calcul est la suivante : le bonus et le malus sont calculés selon un coefficient qui est déterminé à partir de vos antécédents. Au commencement de votre contrat, vous devez vous acquitter d’une cotisation de référence avec un coefficient de 1. Chaque année, selon les sinistres auxquels vous avez été confrontés, votre coefficient va augmenter ou diminuer.

Si vous n’êtes pas
impliqué dans un accident, votre coefficient est réduit de 5% par année. Pour obtenir un bonus maximal, soit un coefficient de 0,50, il vous faudra passer 13 années consécutives sans avoir à déplorer le moindre sinistre.

assurance-bonus-malus


Dans quel cas vous applique-t-on un malus ?

Un malus est appliqué par votre assurance lorsque vous êtes responsable, partiellement ou totalement, d’un sinistre. Si votre responsabilité est totale, votre coefficient sera augmenté de 0,25% tandis qu’en cas de responsabilité partielle, le coefficient sera majoré de 12,5%. A noter que le malus maximal est un coefficient de 3,5.

Pour autant, même si vous avez atteint le niveau de malus maximal, vous pouvez retrouver un coefficient de 1 après deux années consécutives sans accident.






Tag : bonus malus, calcul bonus, calcul malus, assurance auto

Partager cet article
Publicité

Tous les articles

2013
2012
2011
2010
2009

Rechercher une promo

Je recherche
Pour mon véhicule
A proximité de
Publicité