Roulez mieux, roulez moins cher !
Garages et promos
Devis en ligne
Carnet d'entretien
Le mag
Bons plans gratuits
Le Mag

Quand voiture autonome et transition numérique riment avec transformation sociétale

15 Novembre 2016 | Voiture connectée
0
502
Quand voiture autonome et transition numérique riment avec transformation sociétale

Quand voiture autonome et transition numérique riment avec transformation sociétale

«OK Google : un véhicule pour la place de la République à Paris dans 30 minutes»

Et si cette phrase (ou cet ordre !) venait remplacer le traditionnel appel téléphonique à votre plateforme de réservation de taxi ? C’est la question que nous sommes en droit de nous poser au regard de la vitesse de développement des technologies d’assistance à la conduite qui équiperont les premiers véhicules dès 2017 en Europe (voir l’article «Nissan se lance dans la voiture autonome»).

Remplacer les taxis traditionnels

L’information dévoilée par le magazine allemand Manager Magazin a fait le buzz : Uber, la société non cotée en bourse la plus valorisée au monde selon le magazine Forbes (62 milliards de dollars) aurait passé une commande de 100.000 Mercedes Classe S. Ce modèle est déjà équipé des dernières technologies en matière d’autonomie et reste le fer de lance de la gamme du constructeur bavarois. Grâce à sa conduite rendue semi-autonome (respect des distances de sécurité et des vitesses de circulation, accélération et freinage...), la Classe S est à mi-chemin du véhicule 100% autonome. L’objectif final est clair : remplacer les flottes de taxi en proposant des tarifs rendus économiquement non viables pour un véhicule avec chauffeur (environ 75% du prix d'une course rémunère le chauffeur). En effet une étude récente de l’université de Columbia indique que 9.000 véhicules autonomes suffiraient pour remplacer 100% des taxis traditionnels de New York, notamment grâce aux délais d’attente réduits à 36 secondes, et pour un prix au kilomètre de seulement 30 centimes ! L’objectif de la société californienne est clair : détenir sa propre flotte de véhicules autonomes d’ici 2030 et « ubériser» notre vision du transport.

Adieu les portes ouvertes automobiles du dimanche

Car à 30 centimes du kilomètre, la question se pose de rester propriétaire de son véhicule et toutes ses contraintes (parking, entretien, assurance...). Et les premiers acteurs à en pâtir seront les distributeurs de véhicules à destination des particuliers puisque selon la banque Barclays, la baisse des ventes de véhicules particuliers avoisinerait les 40% sur les 25 prochaines années !

Le temps des sorties en famille lors des portes ouvertes concessionnaires est-il révolu ?

NB : la direction d’Uber France a démenti l’information dévoilée par le magazine allemand.
Source :

Capital.fr « uber signe une méga commande… pour se passer de chauffeurs ? » - Mars 2016 (http://www.capital.fr/bourse/actualites/uber-signe-une-mega-commande-avec-mercedes-pour-se-passer-des-chauffeurs-1111270)
France Stratégie : la voiture sans chauffeur, bientôt une réalité (Note d’analyse N°47 – Avril 2016)

0 commentaire
Pour commenter cet article, vous devez être connecté
Se connecter Pas encore de compte? S'inscrire
Soyez le premier à commenter cet article

Les bons plans gratuits
pour votre auto