Roulez mieux, roulez moins cher !
Garages et promos
Devis en ligne
Carnet d'entretien
Le mag
Bons plans gratuits

Conseils entretien

Comment s'entretien une voiture hybride ?

21 mai 2015 | Révision
0
25
/revision/information_fiches_pratiques_89.jpg

Double motorisation, double entretien et donc doubles coûts d’entretien ? Voilà logiquement la question que peuvent se poser les automobilistes qui envisagent d’acheter une voiture hybride. Il s’agit là d’une idée reçue, et voici pourquoi.

Un moteur thermique moins sollicité

En fait, une voiture hybride va logiquement demander le même entretien qu’une voiture thermique, tout au moins pour la partie essence (ou diesel) de son moteur. Ce qui change, ce sont les échéances, dès lors que les différentes pièces dudit moteur sont moins sollicitées. La vidange, par exemple, ne se fait pas avant 15 000 km. Les plaquettes et tambours de freins s’usent moins vite, de même que l’échappement. Pas de changement en revanche pour les pneus ou les amortisseurs. Bien sûr, comme pour tout véhicule, l’entretien dépend de sa puissance, du nombre de kilomètres parcourus et des comportements de conduite du conducteur.

Pas d’entretien sur la batterie

Reste la partie électrique du moteur. Et bien celle-ci ne nécessite tout simplement pas d’entretien. Les progrès des batteries lithium-ion, qui équipent la plupart des voitures hybrides, sont tels qu’elles sont aujourd’hui conçues pour durer au minimum huit ans (contre trois au début de cette technologie) ou 160 000 km. Les constructeurs les garantissent d’ailleurs sur une très longue durée, cinq ans chez Peugeot et Citroën, jusqu’à dix ans chez Toyota. Certains restent encore sceptiques, à l’approche de l’hiver, quant à la résistance du moteur hybride aux changements de température. Celui-ci ne craint pas le froid, il est conçu pour fonctionner tout à fait normalement de -30° à +60°. Donc à moins que vous ne projetiez une ballade au fin fond de la Sibérie en plein mois de janvier...

Des professionnels qualifiés

Il n’en demeure pas moins que les hybrides sont des concentrés de technologie, une technologie très (et de plus en plus) fiable qui va gérer le couple moteur essence (ou diesel) / moteur électrique. Ce qui change la donne au niveau des professionnels à qui confier l’entretien de sa voiture. Ceux-ci doivent tout autant être qualifiés en mécanique qu’en électricité et en électronique.
Comme pour les autres types de voiture, vous trouverez les bonnes adresses près de chez vous sur revisersavoiture.com. En vous inscrivant au carnet d’entretien auto de notre site, vous pourrez conduire allègrement votre hybride sans penser aux opérations qui vous seront rappelées par alerte email.

Un cas concret

Le Touring Club de Suisse a ainsi réalisé un test longue durée sur une Toyota Prius II. Les opérations d’entretien suivantes ont été menées : vidange et changement du filtre à huile à 15 000 km ; changement des filtres à air et à pollen tous les 30 000 km ; liquide de frein tous les 45 000 km ; plaquettes de freins avant, balais d’essuie-glace et pneus à 75 000 km ; plaquettes de freins arrière à 110 000 km. Résultat des courses, l’entretien de cette Toyota aura coûté 2 000 sur cinq ans, soit 400 par an...
Beaucoup moins qu’une voiture diesel !

0 commentaire
Pour commenter cet article, vous devez être connecté
Se connecter Pas encore de compte? S'inscrire
Soyez le premier à commenter cet article

Les bons plans gratuits
pour votre auto