Roulez mieux, roulez moins cher !
Garages et promos
Devis en ligne
Carnet d'entretien
Le mag
Bons plans gratuits

Conseils entretien

Ce délicat Filtre à particules : FAP

24 août 2015 | Filtres
0
17
/filtres/information_fiches_pratiques_1.jpg

A quoi cela sert-il ?

Le FAP filtre jusqu’à 95% des particules nocives émises par les moteurs diesel. Le corps du filtre est constitué d’une agrégation d’alvéoles en nid d’abeille d’acier tressé, supportant des couches multiples de métaux précieux, provoquant la chaîne de réactions chimiques propres à brûler les particules nocives. Le FAP se transforme peu à peu en cendrier géant, et la seule solution pour le vider est le brûlage, sous très haute température, de ses cendres –une pyrolyse à 650 degrés. Pour cela, un capteur de pression du FAP est implanté sur la ligne d’échappement, et le calculateur central enclenche la régénération à intervalles réguliers (environ tous les 1500km). Gros inconvénient : il est nécessaire de rouler à un régime moteur élevé (2500T/mn) pendant un long moment (15’) pour que la régénération soit efficace. C’est rarement le cas.

Sur certains moteurs (le 1.5 dCi Renault-Nissan-Dacia, et les diesels Toyota), un 5ème injecteur est uniquement dédié à ce brûlage. Commandé par le calculateur d’injection, et à intervalles réguliers (environ tous les 1 500km), il pulvérise directement dans le FAP une petite quantité de carburant, qui élève très brutalement la température dans le FAP et génère la pyrolyse des particules. Avantage : inutile de rouler à régime élevé, la régénération a lieu en toutes circonstances.

Chez PSA, le fonctionnement diffère : l’adjonction d’un additif, l’Eolys (contenu dans un réservoir spécifique), permet la régénération du FAP à plus faible température, et plus régulièrement, évitant le colmatage. Les conséquences du colmatage complet du FAP sont importantes : perte de puissance, contre-pression trop forte qui aboutit très souvent à la désagrégation des ailettes du turbo ; grippage complet des injecteurs. La facture est très lourde. On ne pourra que conseiller aux automobilistes roulant essentiellement en ville de repasser à l’essence… Et aux autres de penser à faire de l’autoroute au moins une fois par mois. Voire de se renseigner en centres autos : les additifs dédiés à l’entretien du FAP existent.

0 commentaire
Pour commenter cet article, vous devez être connecté
Se connecter Pas encore de compte? S'inscrire
Soyez le premier à commenter cet article

Les bons plans gratuits
pour votre auto