Roulez mieux, roulez moins cher !
Garages et promos
Devis en ligne
Carnet d'entretien
Le mag
Bons plans gratuits

Conseils entretien

Echappement et FAP (filtre à particules) : l'échappement de votre auto

21 mai 2015 | Echappement
0
58
/echappement/information_fiches_pratiques_24.jpg

FAP (filtre à particules) une pièce de haute technologie essentielle à la protection de notre environnement, conseils sur l'entretien de votre échappement auto

Le FAP ou filtre à particules : son rôle dans les gaz d'échappement

Le filtre à particules ou FAP est une pièce auto devenue essentielle pour répondre aux normes de dépollution et contribuer à rendre l'automobile plus propre.
Echappement : le FAP, ses origines

Lancé pour la première fois sur la Peugeot 607, en 2000, le filtre à particules (FAP) permet d'éliminer les particules de suie contenues dans les gaz d'échappement des moteurs Diesel. Très peu répandu au début de sa commercialisation, le filtre à particules est en passe de devenir (norme de dépollution oblige) omniprésent sur l'ensemble du parc utilisant le diesel comme carburant. Avec une durée de vie similaire à celle du catalyseur, le FAP détient une caractéristique particulière : il se régénère périodiquement afin de conserver ses performances.

Echappement : deux technologies de filtre à particules (FAP), la technologie envahit nos échappements pour la protection de notre environnement.

Il existe deux technologies de filtre à particules, celle utilisant un système de régénération avec additif (origine PSA), permettant l'élimination des suies par brûlage sous l'effet d'un additif : l'Eolys ; et celle utilisant un système de régénération sans additif (utilisé par Renault et les constructeurs allemands comme Mercedes).

Dans ce dernier, un injecteur placé en amont du filtre envoie une infime quantité de carburant, augmentant significativement la température des gaz d'échappement et provoquant la régénération du filtre. La régénération avec additif nécessite 2 à 3 minutes pour être complète et elle est lancée tous les 400 à 500 kilomètres alors qu'il faut compter entre 3 à 10 minutes et un lancement tous les 300 à 800 kilomètres pour le système sans additif. En dehors des régénérations programmées, le filtre à particules est en permanence sous contrôle grâce à un dispositif qui mesure, en continu, la pression régnant en amont et en aval du filtre à particules (FAP). Cette mesure, essentielle, permet de connaître le niveau de colmatage du filtre et, au besoin, sans attendre la périodicité programmée, d'en déclencher la régénération.

Echappement : le filtre à particules sert à brûler les particules de suie

Les particules de suie doivent être chauffées à 550°C afin d'être consumées. L'échappement ne chauffe qu'à 150°C les gaz qu'il contient. Le FAP permet de monter en température ces gaz à 550°C afin d'atteindre la température naturelle de fusion des particules rejetées par les échappements de nos voitures diesel.
FAP : une pièce de votre ligne d'échappement qui s'entretient

L'entretien du filtre à particules (FAP) consiste en deux choses :

  • Vérifier le niveau de l'Eolys pour les voitures équipées de cette technologie (Citroën, Peugeot)
  • Regénérer le FAP à la fin de sa vie.
Echappement : Quelle est la durée de vie du filtre à particule (FAP) ?
La durée de vie du FAP est de 80 000 à 120 000 kms selon les modèles et la technologie employée.

0 commentaire
Pour commenter cet article, vous devez être connecté
Se connecter Pas encore de compte? S'inscrire
Soyez le premier à commenter cet article

Les bons plans gratuits
pour votre auto