Centre Feu Vert : entretien, accessoires et équipement automobile
logo FEU VERT

Centre Feu Vert : entretien, accessoires et équipement automobile

Rechercher les promos FEU VERT près de chez moi
A proximité de

FEU VERT

Naissance des centres auto Feu Vert

FeuVert 1972 à 1978

Comme pour l’enseigne Norauto, Feu Vert voit le jour au début des années 70, durant la période de développement de l’hypermarché et du libre-service. Voyant l’importance du phénomène social qui était en train de se produire, consommation de masse, grand magasin avec du choix et tous les produits en libre-service, que M. Arcan créent le premier centre auto FeuVert en 1972 dans la région de Lyon, à Ecully exactement.
La cible de cette nouvelle enseigne de l’entretien automobile, les 18-35 ans. Cette jeune génération reflète les nouvelles tendances de consommation et la passion automobile. Feu Vert présente un magasin en accord avec sa cible, gaie, aux couleurs vives, avec des centaines de mètres carrés rempli d’accessoire auto. Le concept est d’évoquer le monde des courses automobiles et des rallyes, en un mot faire rêver et rendre le rêve accessible, tel est le concept des centres auto FeuVert.


A peine un an plus tard, fort du succès rencontré auprès de la clientèle Lyonnaise, Feu Vert ouvre trois centres auto en Ile de France. On est en 1973.
Au début, il y a deux produits automobile phare qui compose les rayons : les accessoires auto et le pneu. Afin d’augmenter la vente des ses prestations en atelier (vidange, plaquettes de frein, amortisseur, essuie-glace…), Feu Vert augmente le nombre des produits et références proposés en libre-service dans le magasin. L’arrivée au milieu des années 70 d’un produit phare, l’autoradio et les évolutions de la législation en matière de sécurité routière vont permettre à l’enseigne de centre auto Feu Vert de connaître un énorme succès.
Les chiffres parlent d'eux-mêmes: ce ne sont pas moins de 40 nouveaux centres qui sont ouverts entre 1975 et 1979.
Développement de Feu Vert sur le territoire


1979 à 1983 : Il faut augmenter le nombre de centre auto FeuVert, une solution, la franchise


Afin de se développer rapidement, l’enseigne FeuVert innove sur le marché des centres Automobile, en mettant en place un système de franchise, car la concurrence dans l’entretien automobile et dans le monde du centre auto fait rage. Le principal concurrent de l’époque, arrivé dans l’univers du centre auto en 1970 est Norauto. Norauto est également en plein développement.
Pour lui répondre, Feu Vert utilise donc la franchise en proposant à des investisseurs privés, un concept de centre auto clés en main (produits, marketing, logistique, normes…). FeuVert reçoit énormément de candidature, c’est un succès. L’importance du nombre de dossier reçu permet à FeuVert de sélectionné les meilleurs candidatures et ainsi avoir un réseau de centres automobile de qualité.
En 1983, le concept de centre auto Feu Vert est abouti et répond aux besoins et attentes des automobilistes pour l’entretien de leur véhicule : transparence du prix, station de montage, un large choix de produits et accessoires automobile (plus de 5000 références). Le tuning se développe, car les centres auto, tel que Feu Vert, permettent aux clients de personnaliser leur voiture (jantes, housse, kit de carrosserie…)


1984 à 1989 : 5 ans de croissance forte pour FeuVert


Il y a 21 millions de véhicule en circulation sur le marché français et le parc commence à vieillir (5 ans d’âge moyen). Une voiture plus âgée demande plus d’entretien qu’une voiture neuve.
FeuVert profite de son positionnement, moins cher que les garagistes, pour répondre à cette nouvelle demande des automobilistes en termes d’entretien auto. Le nombre de centres auto Feu Vert augmente considérablement et lui permet d’asseoir le concept de centre auto dans le paysage de l’entretien et la réparation automobile.
Dans sa communication, Feu Vert met en avant :
- Le prix au forfait des prestations : "Entretien auto : chez Feu Vert on connaît le prix avant".
- La qualité et la rapidité : engagement sur le prix, la qualité des travaux et les délais.


1990 à 1995 : le marché des centres auto devient hyper concurrentiel


Certaines enseignes de centre auto disparaissent, d’autres font leur apparition. Il faut innover pour faire face à la baisse des prix sur les produits vendus en libre-service (accessoires auto, pièces auto…)
Feu Vert compte alors 137 centres automobiles et propose plus de 5000 références en libre-service (pneu, amortisseur, essuie-glace...)
Pour continuer sa croissance Feu Vert s'internationalise, et ouvre ses premiers centres auto Espagne.


1996 à 2007 : Le marché de l’entretien auto se restructure : nouveaux acteurs, nouvelles stratégies, nouvelle réglementation Européenne


La réglementation Européenne sur la distribution automobile change en 2002. Elle va avoir d’importante conséquence, particulièrement en faveur des garages indépendants et des centres auto face aux constructeurs.
Jusqu’à présent, les voitures ne pouvaient être entretenues en dehors du réseau des concessionnaires ou des garages de la marque du véhicule durant la période de garantie. Si un problème survenait sur le véhicule, le constructeur pouvait refuser la garantie de la voiture et la prise en charge des travaux.
A partir de 2002, ce n’est plus le cas. Chaque automobiliste peut faire l’entretien de sa voiture où il le souhaite dès le premier jour sans perdre la garantie constructeur. Une aubaine pour les centres auto comme Feu Vert.
Mais cette situation hyper concurrentielle et cette nouvelle donne obligea les constructeurs au travers de leur réseau de concessionnaires et de garages à réagir en mettant en place une véritable politique commerciale pour l’entretien auto dans son réseau avec promotions, nouveaux services…
Les consommateurs ont également changé leurs habitudes, l'achat impulsif n’est plus d’actualité. Avec la montée en puissance d’Internet, l'achat malin est le mot d’ordre pour les consommateurs et les automobilistes. FeuVert s’adapte : lancement des gammes de produits de haute technologie (téléphones, système de guidage par GPS…), cherche développer sa qualité de service et son expertise avec son nouveau slogan «FeuVert, la patte de l'expert » avec le chat blanc.
Les centres auto FeuVert souhaite toucher une clientèle en particulier les femmes (38% des automobiles en France sont détenues par des femmes).

Rechercher un garage FEU VERT
Publicité

Rechercher par régions et grandes villes

Grandes villes
Régions



Publicité